Tout comme Fred et Cargaud, mon arbre a poussé... poussé... et a développé une belle ramure. En son sein, se cachent deux oiseaux amoureux qui roucoulent dans leur nid, observés avec envie par deux autres oiseaux qui voudraient certainement en faire autant : ça n'est pourtant pas le printemps... Avec tous ces chamboulements météorologiques, v'là même que les oiseaux se mettent à se faire des mamours alors qu'il est temps de partir vers des contrées plus clémentes : dans quel monde, vivons-nous, mes pôv'dames ? Tout est détraqué avec ce trou dans "l'eau zone" !!!

Arbre

Wie auf den Freds und Cargauds Werken, ist mein Baum gewachsen... und gewachsen... und hat jetzt ganz viele Äste. In der Mitte, verbergen sich sogar zwei verliebten Vögelchen, die von den beiden anderen eifersüchtigen Vögeln beobachtet sind: was ist da los, Frühling ist doch schon längs vorbei!!! Mit allen diesen meteorologischen Änderungen fangen sogar die Vögel sich zu verwirren, anstatt nach den südlichen Ländern zu fliegen...