Ça met vraiment du baume au coeur. Merci d'être encore si fidèles alors que je vous ai fait faux bond si longtemps. Je pensais sincèrement que je n'aurais pas autant de messages, aussi suis-je plus qu'émue que vous ne m'ayez pas oubliée.

Pour répondre aux interrogations de certaines d'entre vous quant à mes problèmes de santé, l'algodystrophie lâche peu à peu prise. Même si elle est encore présente dans la zone du genou et si les douleurs se font encore sentir, c'est beaucoup plus supportable que cela ne l'a été il y a quelques mois. Je boîte certes encore, et je le ferai encore pendant un temps certain d'après les médecins, mais la guérison est en très bonne voie.
Quel soulagement pour moi, mais aussi pour mes proches qui m'ont vue revenir de clinique dans un fauteuil roulant, être obligée à la maison d'être couchée dans un lit médicalisé, etc. ! Je pourrais ainsi vous énumérer tous les maux endurés, mais je ne veux vous ennuyer avec tout ça : ça n'a d'ailleurs plus aucun intérêt, si ce n'est de m'avoir fait encore plus prendre conscience que la vie vaut vraiment la peine d'être vécue, qu'il faut relativiser tous les tracas quotidiens et profiter de chaque jour qui passe.

Vos compliments quant à mon coussin de mariage m'ont beaucoup touchée : je les apprécie bien sûr beaucoup ! Ils me donnent envie de reprendre mon aiguille que j'ai abandonnée depuis le mois de mai. Il va falloir néanpoins qu'elles attendent un peu que je sois sortie des cartons, à moins que je puisse grappiller de-ci de-là quelques moments pour les faire s'activer sur le lin.

Merci également pour vos encouragements pour le prochain déménagement : bien des désagréments nous attendent. Je trie, je jette, je donne, je mets en cartons : ça fait aussi du bien de faire un peu de vide dans toutes ces choses accumulées depuis 25 ans.
On s'approchera alors des fêtes de fin d'année : je pourrai commencer doucement à décorer la nouvelle maison pour cette période de j'aime tout particulièrement.

En attendant, je vous montre trois bavoirs que j'ai cousus dernièrement pour ma petite fille : les précédents sont devenus trop petits.
Le premier est largement inspiré du gros loup gentil de Laëtitia Gheno, les deux autres d'illustrations que j'ai trouvées il y a longtemps sur le net : si quelqu'un peut me dire à qui elles appartiennent, je serai heureuse de lui rendre hommage.

BAVOIR_LOUP

Bavoir_avatar2

bavoir2_ent

Vielen Dank für Euren so netten Empfang. Ich war so lange abwesend, ich dachte, niemand mehr werde da sein, um mich zu lesen. Ich bin wirklich sehr erstaunt, so viele ganz netten Kommentare zu lesen. Es geht mir wirklich zu Herzen, ihr habt mich nicht vergessen.

Was meine Gesundheit betrifft, kann ich schreiben, es geht mir wirklich viel besser. Die "Algodystrophie" (keine Übersetzung in meinem Wörterbuch) ist zwar immer noch da im Kniegelenk, aber die Schmerzen sind nicht mehr so heftig wie früher. Ich hinke noch und werde wahrscheinlich während einer gewisseren Zeit noch hinken, aber die Besserung ist schon da. Was für eine Erleichterung für mich, aber auch für meine Familie, die mich im Rollstuhl oder im speziellen Krankenbett gesehen hat. Ich könnte eine Liste lang unangenehmer Schmerzen erzählen, aber was nützt das. Was ich von dieser Zeit behalten, ist das Vergnügen zu leben und alle kleine tägliche Ärger auf dem richtigen Platz zu schieben.

Ich bedanke mich auch für euer Lob zu meinem Ringkissen: es freut mich sehr und fördert mich, wieder zu sticken. Meine Nadel muss noch warten bis der Umzug fertig ist. Vielleicht wird es mir möglich sein, einige Moment zu finden, um ein Paar Stichen zu machen, mal sehen!

Zur Zeit bin ich ganz schön beschäftigt : aussortieren, ausmisten, geben was noch gut ist, usw. Wenn alles fertig sein wird, wird es bald Adventzeit sein: ich mag ganz besonders diese Zeit und werde ganz bestimmt viel Lust haben, mein neues Haus in Weihnachtsstimmung zu dekorieren.

Hier oben könnt ihr drei neue Lätzchen, die ich für meine Enkeltochter genäht habe.