1. J'ai les yeux explosés, le nez en patate, la gorge détruite, les poumons qui renâclent et la tête complètement embrumée : bronchite aiguë qu'il a dit l'homme qu'est venu avec son stétoscope. J'avais un bon rhume que j'ai "soigné" avec les moyens du bord : j'aurais bien dû l'appeler plus tôt, mais j'ai dû être un cobaye râté de la médecine dans une vie antérieure, car je déteste voir les médecins ! Je n'arrive même plus à réfléchir correctement... Bon, ce qui est consolant, c'est que ça va passer en restant bien gentiment au chaud en prenant mes petites gélules !...

  2. Quant à mon flirt avec Renato, vous vous doutez bien que le bel Italien doit attendre dans son coin. Je n'ai vraiment pas la tête à lui faire les yeux doux ! Ils pleurent tellement que je ne peux voir les fils de la toile, d'autant que je le brode en un fil sur un fil, donc misère de misère à faire quand on n'a pas les yeux en face des trous !

  3. Mon ordi est parti en réparations chez fils aîné qui n'a pas réussi à trouver la panne durant sa visite ici. J'ai donc repris mon vieux tracassin qui avance à la vitesse d'un escargot essoufflé ! Quel "plaisir" de faire de l'internet dans de telles conditions !
    J'espère qu'il arrivera à trouver, sinon c'est formattage... et là bien sûr, je n'ai fait aucune sauvegarde depuis la nuit des temps !!!
    Je sais, je suis négligente - ne me disputez pas, je me mettrais bien des baffes toute seule !

  4. Et puis j'avais répondu présente à l'appel de Fred pour son défi un peu fou et je devais vous montrer ma collection de chaussures à plateau et talons vertigineux que je portais il y a... ouh la la... quelques bonnes années quand je voulais faire croire à tout le monde - et surtout à moi-même - que j'étais plus grande que mon petit mètre 56 et rattraper un peu la différence de taille avec mon mari (1.83 m).
    Quand je lui ai parlé du défi et dit que je voulais sortir tout ça avec son aide : je vous rappelle que suite à ma fracture, je ne peux, ni ne veux remonter pour le moment sur escabeau et compagnie... et bien sûr, toutes ses "belles" chaussures sont dans des cartons sur des étagères dans le garage... sa réponse a été la suivante :
    "Alors là, compt' pas sur moi, hein ! ; si vous n'avez rien de mieux à faire que de penser à des "c µ % @ # * §" de ce style, tant mieux pour vous ! mais moi, je n'ai pas qu'ça à "f µ % £ $ ~" que d'ouvrir une centaine de boîtes à chaussures pour trouver ce que tu cherches et à les ranger ensuite, tout ça pour faire une photo pour faire rire tes copines !!!!!" avec bien sûr un ton sans appel.
    Donc désolée, Fred, de t'avoir fait faux bond, mais c'était vraiment indépendant de ma volonté !

Bon, je sais qu'il y a plein de choses plus graves que ça, mais il n'empêche que tout ça me tape sur les nerfs et que je n'ai pas trop l'humeur à rire : désolée pour ce billet pas très optimiste, mais fallait que ça sorte !

A bientôt j'espère... dans de meilleures conditions !


Mit meinem argen Schnupfen und sogar Bronchitis, habe ich Kopf voll und kann nicht mehr überlegen, um eine anständige Übersetzung zu schreiben. Es tut mir Leid. Hoffentlich bis bald !