Je voudrais tout d'abord vous remercier pour tous ces mots gentils que vous m'envoyez. Sachez qu'ils me font vraiment plaisir et que votre fidélité et votre amitié comptent beaucoup pour moi, encore plus dans cette période un peu difficile.

Je fais chaque jour des progrès vers la guérison :

  • la douleur est moins présente, même si elle est toujours là tapie au creux de ma jambe ;

  • ma cicatrice se referme tout doucement, après un épisode un peu douloureux : en effet, l'infirmière n'a pas vraiment su retirer tous les fils au moment voulu... et la cicatrisation en a bien sûr été retardée ;

  • je deviens chaque jour un peu plus autonome : même si je n'ai pas encore le droit de poser le pied par terre, je deviens un peu plus maligne pour me débrouiller un peu seule ; bien sûr, cela reste encore beaucoup trop réduit à mon gré, mais bon... la patience est ma meilleure alliée !

Mais bon, je ne vais pas vous assommer plus longtemps avec tout ça. Regardons un peu ensemble comment j'ai employé mon temps.

BRODERIE :

Un petit modèle de Marjorie Massey (collection Sous mon arbre), un peu arrangé à ma sauce (je ne peux pas m'en empêcher ;o)), brodé en fils de soie Tentakulum et Soie de Marie, en un fil sur un fil. Il sera monté en petit sac : les jours sont déjà prêts pour passer un joli ruban. Me reste plus qu'à faire ronronner la machine à coudre : avec le pied droit, ça devrait fonctionner, non ? ;o)) Allez, je vous montre les photos.

MM___soie_Tentakulum1  MM___soie_Tentakulum2

Un petit modèle de Justine DUTILLEUL "Patchwork de coeurs", brodé là aussi en un fil sur un fil. Il s'agit d'un kit que j'ai acheté il y a quelques années dans sa boutique à Albi, boutique qui malheureusement n'existe plus :(( 

Les deux emplacements vides recevront des petits coeurs en tissu. Je ne sais pas encore comment je vais le terminer. Je laisse les idées faire leur chemin.

Patchwork_de_coeurs2

Il y a quelques temps aussi, j'avais acheté un kit à l'Atelier des Abécédaires à Lyon : il est en train de passer sous mon aiguille. Prévu pour une broderie en deux fils, je le brode, comme à mon habitude, en un fil sur un fil : j'espère que j'aurai assez de fil pour le terminer, je suis un peu anxieuse... ma foi, bravons ce danger... le risque est moins grand qu'un tabouret vicieux !!!

AdA_Bienvenue2

Je n'ai pas encore repris la suite du Colchique de Calendula, mais ça ne saurait attendre encore bien longtemps ! Je vous montrerai l'avancement en temps voulu.

FEUTRINE BRODÉE :

Encore deux kits achetés à l'Atelier des Abécédaires de Lyon : et voilà deux petits ensembles pique-aiguilles, pique-épingles, accroche ciseaux, l'un en gris-rose, l'autre en jaune-orange

Ada_Ensemble_gris_rose2  Ada_Ensemble_gris_rose3 

Ada_Ensemble_jaune_orange3  Ada_Ensemble_jaune_orange2

BIDOUILLE RIGOLOTE :

Et puis je me suis amusée à réaliser un petit gugusse rigolo. Soyez indulgentes, c'est mon premier : les suivants seront plus réussis... en tout cas je l'espère ! ;o))

Gugusse1

BOUQUET DU MOMENT :

Bouquet_du_moment

Voilà tout ce que j'ai à vous montrer pour le moment. Ce n'est déjà pas mal, non ? *rire*

Message du 7 septembre
pour Fanchon qui me demande ce que j'ai fait du tabouret vicieux

Ce tabouret est actuellement mis de côté dans un appentis à côté de la maison, en attente de ma guérison. Dès que je pourrai me tenir debout correctement et me servir à nouveau de ma scie, je le couperai en petits morceaux pour représailles... non mais dis donc, c'est pas lui qui va refaire sa loi ! *rire*

Ich möchte mich erst für eure netten Besuche und lieben Kommentare bedanken. Es freut mich immer euch lesen zu dürfen und eure Freundschaft ist mir sehr wichtig, besonders in dieser schweren Zeit.

Jeden Tag gibt es bei mir Fortschritte in Richtung Genesung:

  • Die Schmerzen werden jeden Tag geringer, obwohl sie sich immer noch in dem Bein hinein spüren lassen;

  • Die Narbe brauchte mehr Zeit, um sich zu schließen: Die Krankenschwester hatte ein langes Stück OP Draht dringelassen *grrrrrrr* ;

  • Jeden Tag werde ich selbständiger: Obwohl ich noch den Boden mit meinen kaputten Bein nicht treten darf, werde ich immer schlauer, um mich helfen zu wissen. Klar, ich würde gern viel mehr machen können, aber Geduld muß nicht noch haben.

Ich werde euch nicht länger mit meinen Problemen langweiligen. Wir werden lieber zusammen anschauen, was ich während der Zeit, die ich ohne Fotoapparat war, hergestellt habe:

STICKSACHEN: Fotos oben

Ein Modell von Marjorie Massey aus der Kollektion "Sous mon arbre", das ich ein bißchen geändert habe (ich muß immer etwas ändern!) und mit Seidengarn von Tentakulum und Soie de Marie mit einem Faden auf einen Faden gestickt habe. Es wird als kleine Tasche gefertigt: in dem Hohlsaum, den ihr schon sehen könnt, wird ein Band geschoben, so wird man es schließen können. Ich muß jetzt nur die Nähmaschine brummen lassen, mit meinem gesunden rechten Fuß wird das klappen, was meint ihr?

Das zweite Modell war von Justine Dutilleul aus Albi hergestellt, ich hatte es seit einiger Zeit gekauft. Endlich ist es unter meinen Nadel gekommen. Herzen aus Stoff werden auf den leeren Stellen genäht sein. Ich weiß noch nicht, was ich damit machen werde. Habt ihr Ideen?

Das letzte Modell habe ich als Packung beim Atelier des Abécédaires in Lyon gekauft. Auch auf einen Faden mit einem Faden gestickt, weiß ich nicht, ob ich genug Garn haben werde. Man muß ein bißchen mit Streß oder Gefahr leben! *lach* Es wird mit Patchwork-Stoffe als Wandbehang gefertigt.

GESTICKTE FILZSACHEN: Fotos oben

Noch Packungen aus dem Atelier des Abécédaires in Lyon. Diese Sets waren ganz angenehm zu basteln.

PUTZIGE KRIMKRAM: Foto oben

Es war ganz witzig, dieses Männlein zu nähen: es ist noch nicht so perfekt, wie ich's gern habe, aber die nächsten werden besser aussehen!

AKTUELLER BLUMENSTRAUß: Foto oben

Ich hab euch alles gezeigt, was ich in letzter Zeit gezaubert habe... schon eine Menge, nicht wahr?!

Speziell für Fanchon, die mich gefragt hat, was ich mit dem bösen Hocker gemacht habe. Zur Zeit ist er in einer Ecke geräumt. Er wird warten, bis ich auf meinen Bein an meine Säge stehen kann: ich werde mich rächen und ihn in kleinen Stücken sägen. Na, er wird sicher nicht den letzten Wort haben!